Le forum du site Dark-Hunter Francophone
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion








Partagez | 
 

 Interview de Sherrilyn Kenyon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 3000
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mer 29 Aoû 2012, 15:39

Cet interview a été mis en ligne sur le site Goodreads à l'adresse suivante :

http://www.goodreads.com/interviews/show/799.Sherrilyn_Kenyon

Il a été réalisé suite à la sortie de Time Untime, le dernier roman de la série des Dark-Hunters.

Je remercie Lisa, du forum Boulevard des Passions de m'avoir prévenue et de m'avoir ensuite fait parvenir le texte. Ni ses questions ni les miennes n'ont été selectionnées...mais ce qu'on y apprend reste ma foi très interessant !

Ma traduction n'est sans doute pas parfaite (et peut-être qu'il y a quelques fautes d'orthographes Wink)...mais les modérateurs du site se chargeront de modifier si besoin est.
Je me suis juste permise de retirer quelques répétitions de mots (ma formation littéraire n'y résiste pas !) et d'expliquer le mot longbow, que j'ai consciemment laissé en anglais.

Bonne lecture !
Et un grand merci à Lisa !! cheers




********************************************************

Les fans les plus ardents de Sherrilyn Kenyon – les « Menyons » – sont aussi nombreux que la mythologie qu’elle a créée pour sa série de romance paranormale sur des chasseurs de vampires est vaste. La série des Dark-Hunter, débuta en 2002 avec Fantasy Lover (L’homme-maudit), et maintenant comporte plus de 30 livres et un colossale casting de personnages : démons, dieux et déesses, change-formes, et le plus important, des amants passionnés. Dans le dernier livre de Kenyon, Time Untime, une prophétie de fin du monde en 2012 est en lien avec les actions d’une jeune femme, Kateri Avani, et un guerrier mort depuis longtemps et qui maintenant hante ses rêves.
Kenyon partage avec nous ses pensées sur les légendes Cherokee, les prochains personnages sur lesquels elle écrira, et sur la façon de mettre un peu d’ordre dans ce chaos.
*******************************


Goodreads : Avez-vous ajouté quelques objets spéciaux à votre collection personnelle d’épées récemment ?

Sherrilyn Kenyon : Pas récemment. Je n’ai pas encore trouvé celui qui me dit « ramènes-moi chez toi ». Mais j’ai ajouté un nouveau longbow (arc long anglais d'environ deux mètres de long), qui me satisfait beaucoup.

GR : Dites-nous en un peu plus sur Kateri et le Dark-Hunter, Ren, qui la hante. Comment avez-vous choisi ce couple de héros parmis votre large et toujours croissant, choix de personnages ?

SK : Ren a toujours été là, depuis le début [de la série]. J’avais voulu le mettre dans un livre il y a un long moment déjà, et avec la Fin du Monde de 2012 qui approche c’était devenu naturel qu’il soit dans les livres, particulièrement depuis qu’il a été un personnage important dans le dernier roman des Dark-Hunter, Retribution. Il vient de Kituwa, qui est une des « sept villes mères » pour les Tsalagi (Cherokee).
Kateri est une Cherokee moderne, et au début du livre elle est une géologue travaillant à l’Université d’Alabama. Par son travail sur des sites Mayas et par sa nature, ajouté au fait qu’elle est la cousine de Sunshine Runningwolf (le personnage principal de Night Embrace / La Fille du Shaman), elle allait naturellement avec Ren.

GR : Dans le dernier Dark-Hunter vous avez puisé dans votre héritage Cherokee. Comment la mythologie Cherokee se connecte t’elle à la prophétie de fin du monde dans Time Untime ?

SK : Ce que beaucoup ignorent c’est que la civilisation pré-Colombienne avait sa propre version de l’Atlantide, et que les Tsalagi sont liés aux Mayas. J’ai associé la version de l’Atlantide des Tsalagi et la croyance selon laquelle les humains sont descendants des Pleïades, qui jouent un rôle majeur dans Time Untime.
(Note : Dans la mythologie grecque, les Pleïades, ou Sept Sœurs, sont les compagnes de la déesse Artémis. L’amas d’étoiles visible à l’œil nu dans la constellation du Taureau est nommé d’après ces nymphes légendaires.)
Dans la prophétie Tsalagi, les Pleiades sont connues en tant que la constellation du Serpent à sonnette. Durant le Solstice d’Hiver de 2012, les calendriers Mayas et Cherokee se réinitialisent ou se terminent. Mais les Tsalagi ne croient pas à la fin dans le sens traditionnel du terme. En fait, on ne dit pas au revoir. On dit seulement qu’on se rencontrera à nouveau ou qu’on se reverra.
Durant ce même temps, la constellation du Serpent à Sonnette aura une apparence différente (dans le ciel). Des plumes couronneront sa tête, et il aura des ailes rougeâtres, des bras et des mains. Il sera alors connu comme le Serpent à Plumes du "Temps Non-Temps" (Feathered Serpent of Time Untime... d'où le titre du livre), et quand il ouvrira les yeux (au moment précis du solstice), la passerelle s’ouvrira et formera un chemin entre la Terre et la Voie Lactée – L’Arbre de Pierre (Stone Tree) pour les Tsalagi ou Xibalba pour les Mayas. L’ancien se réveillera et il y aura la guerre une fois de plus.
Bien sûr, tout ceci n’est qu’une simplification idéale dans un souci de clarté. Il y a beaucoup plus [d’éléments] dans les prophéties Mayas et Tsalagi.

[Note de traductrice : Désolée, pas de traduction vraiment belle pour la prophétie du Time Untime... "Temps Non-temps" est une traduction littérale]

GR : Les lecteurs trouvent les histoires paranormales infiniment fascinantes. Qu’est-ce que vous aimez dans ce genre d’histoires, et à quel point êtes-vous proche des expériences paranormales dans la vraie vie ?

SK : Combien de temps avez-vous ? J’ai été enquêtrice paranormale pendant plusieurs années et j’ai plein d’histoires à raconter. Beaucoup de mes amis travaillent toujours dans ce domaine, et je viens leur donner un coup de main de temps en temps. De plus, j’ai eu un grand-père qui était un guérisseur évangéliste et un autre qui était un « faiseur de pluie » et un sourcier. Ma grand-mère et moi passions des heures dans les champs fraîchement labourés à la recherche de pierres et de quartz à ajouter à notre collection. J’ai grandi dans le paranormal, et une fois adulte j’ai passé quelques années en tant que psychique (rémunérée).
Je suppose que c’est ce que j’aime dans ce genre là. Il est normal pour moi, et je peux explorer le monde de l’inconnu avec plus de détails. Bien que je respecte les lois de mes mondes, ces lois me donnent beaucoup de liberté de création. Je n’ai jamais été le genre de personne à suivre les lignes déjà tracées par d’autres. Je préfère vivre et écrire sans frontières (sans limites).

GR : Vos personnages ont souvent un passé trouble et abusif. L’un des membres de Goodreads, Caitx Stafford, demande : « Est-ce que les Parques sont vraiment cruelles, ou bien est-ce juste l’ordre des choses ? (Comme) Acheron le dit, « Parfois les choses doivent aller mal avant d’aller bien. »

SK : Pour répondre à cela je cite Westley, de Princess Bride : « La vie est douleur, Altesse. Celui qui dit l’inverse veut vendre quelque chose. »
Je ne sors pas de la plus heureuse des enfances. Tout ce que j’ai lu en grandissant, en particulier dans la non-fiction, me condamnait à une vie d’adulte atroce. Mais au plus profond de mon âme, je suis une combattante, et je refuse que quiconque me dise comment vivre ma vie. J’ai refusé d’être une autre statistique, et je me suis promis étant enfant que si je survivais jusqu’à l’âge adulte, je ne tomberais jamais, jamais dans les habitudes de ceux qui m’entouraient. D’une certaine manière, je serais une meilleure personne [par rapport à eux].
C’est une promesse que j’ai respectée.
Malheureusement, je ne suis pas la seule à voir le mauvais côté de l’humanité à un âge précoce. Il y a des milliers de gens qui ont ou qui ont eu la vie dure. Certains même ont eu bien pire que moi (…). Mais ce que je veux montrer dans mes livres et dans ma vie c’est que vous n’avez pas à être des misérables, des gens en colère qui vous blessent. Vous pouvez survivre et, surtout, vous pouvez prospérer.
Oui, ces démons seront toujours là, et vous les entendrez, pire que tout, vous ressentirez leur cruauté longtemps après qu’ils soient partis, mais vous n’avez pas à les laisser vous prendre votre avenir comme ils vous ont pris votre passé. Vous n’avez pas à devenir comme eux. Vous pouvez tout mettre ensemble, garder la tête haute et être la personne que vous voulez être, en dépit de leur vicieuse crauté.
Ils disent qu’il y a une raison à tout. Je ne suis pas certaine de le croire. C’est dans la nature humaine d’essayer de mettre de l’ordre dans le chaos. Le « parfois les choses doivent aller mal avant d’aller bien » c’est le résultat de ma propre recherche pour comprendre l’existence de la cruauté. Je ne comprends pas comment on peut intentionnellement blesser une autre personne, encore moins un enfant. Mais je veux aider les autres à trouver l’arc-en-ciel au milieu des tempêtes. Les aider à savoir que demain est un autre jour et que, tôt ou tard, la vie va s’améliorer. Et nous aussi.

GR : Une auteure de Goodreads, Jae Lynne Davies demande : « En tant que lecteur assidu de la série des Dark-Hunter, j’ai vraiment apprécié la complexité de vos personnages, et spécialement Artémis. Est-ce que vos sentiments ont changé vis-à-vis de ce personnage puisque vous continuez la série, et avez-vous des plans pour elle, une éventuelle rédemption ?"

SK : J’aime tous mes personnages, même les plus mauvais. J’ai toujours aimé Artie, mais je n’ai pas aimé tout ce qu’elle a fait. Elle est compliquée et à ses raisons. Comme nous tous, elle est dirigée par ses craintes et par son passé. Suffisamment pour un livre, peut-être.

GR : Un membre de Goodread, Bryanna Lee demande : « Comment la série TV sur les Dark-Hunters affectera votre carrière en tant qu’auteur ? Si vous pouviez nous éclairer sur l’avancée de la production, ce serait génial. »

SK : Elle ne va rien changer. J’écrirais toujours les livres. La seule différence c’est que maintenant je revois les scripts. Puisque je ne suis pas directement impliquée dans la production, je n’ai rien de nouveau à vous faire partager. La dernière fois, on m’a dit qu’ils prévoyaient de commencer le tournage du film au printemps prochain[2015].

GR : Décrivez une journée type consacrée à l’écriture. Avez-vous des habitudes d’écriture inhabituelles ?

SK : Les journées types n’existent pas. Chacune d’elle est différente. Mais quand j’écris, je m’assois dans mon fauteuil et j’écoute mes personnages me raconter leur histoire. C’est simple, et difficile aussi. Beaucoup de gens veulent savoir ce qu’est une journée typique pour moi, je pense qu’un jour je dresserais un programme de base de ce que je fais. S’il vous plait, gardez à l’esprit que je dors rarement plus de cinq heures, et que certains jours, je ne dors pas du tout. Vraiment. J’ai, et j’ai toujours eu, de mauvaises insomnies.

GR : Que lisez-vous actuellement ?

SK : Petit-déjeuner avec Socrate, de Robert Rowland Smith.

GR : Une dernière question pleine d’espoirs : Comme vous pouvez vous en douter, nous avons reçu beaucoup de questions sur les livres de Savitar et Jaden. Pouvez-vous nous révéler de petits indices sur l’avenir de la série des Dark-Hunters ?

SK : Le prochain livre est sur Styxx, et il y a beaucoup de choses que les gens ignorent sur Acheron…


Dernière édition par Aliénora le Mar 14 Oct 2014, 14:55, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Apollymi
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1690
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 29
Localisation : Tape l'incruste chez Savitar

MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mer 29 Aoû 2012, 16:40

Ouah beaucoup d'info d'un coup en tête @.@
Revenir en haut Aller en bas
Neratiti
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1497
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 37
Localisation : Sur la plage, avec Savitar

MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mar 04 Sep 2012, 22:03

Sympa l'interview !! Donc apparemment nous ne savons pas tout sur Acheron même après son livre !!! Tient tient... Et nous n'en savons pas plus sur les livres de nos chouchous !!! Tant pis !!!
Revenir en haut Aller en bas
Syndelle
Bibliophage
avatar

Messages : 480
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 49

MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mar 04 Sep 2012, 22:45

Merci pour cette traduction, sympa de penser aux copines non anglophones...
Je me rappelle que Styxx a une vision très négative d'Ach on va donc connaître le côté obscur de sa force...
Revenir en haut Aller en bas
Magellouve
Parques
avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 29
Localisation : Ailleurs

MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mar 04 Sep 2012, 22:50

D'un autre côté, Styxx s'est retrouvé avec tous les souvenirs d'Acheron (un petit cadeau d'une déesse - j'avoue ne plus me rappeler laquelle dans l'immédiat - pour qu'il cesse de s'en prendre à son frère), donc il va vachement s'améliorer je pense ^^
Je me demande si Ach finira un jour par lui pardonner... (difficile...)
Mais je commence à apprécier Styxx !
Revenir en haut Aller en bas
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 3000
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mar 04 Sep 2012, 22:51

L'une de accroches pour la promo de Styxx étant : "Vous ne connaissez que la moitié de l'histoire." Et bien on peut s'attendre à tout...
Et le credo de SK c'est que jamais rien n'est ce qu'il semble être.
Je m'attends à tout du coup !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Jolene
Spartiates ! Quel est votre métier ?!!!
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 29/08/2012

MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mar 04 Sep 2012, 22:54

Je le lirais plus tard! merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Aimy
Lecteur débutant
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 67

MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mar 11 Déc 2012, 20:32

Merci Aliénora pour m'avoir donné ce lien et merci pour la trad'.

C'est le pourquoi que j'aime SK, pour sa façon de voir les choses, et
si j'ai bien compris, elle a dû être confrontée à la méchanceté quand elle était jeune ?
Et c'est son expérience dans ce domaine qui lui permet d'être aussi compréhensive et de faire comprendre aux autres que l'espoir existe et que le meilleur est à venir.

D'ailleurs, c'est ce qui ressort dans ses histoires, tous ces personnages principaux ont subis tellement de malheurs et à la fin ils rencontrent la personne qui leur donne l'espoir de croire en une vie meilleure.
Revenir en haut Aller en bas
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 3000
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mar 11 Déc 2012, 20:40

aimy a écrit:
Merci Aliénora pour m'avoir donné ce lien et merci pour la trad'.

C'est le pourquoi que j'aime SK, pour sa façon de voir les choses, et
si j'ai bien compris, elle a dû être confrontée à la méchanceté quand elle était jeune ?
Et c'est son expérience dans ce domaine qui lui permet d'être aussi compréhensive et de faire comprendre aux autres que l'espoir existe et que le meilleur est à venir.

D'ailleurs, c'est ce qui ressort dans ses histoires, tous ces personnages principaux ont subis tellement de malheurs et à la fin ils rencontrent  la personne qui  leur donne l'espoir de croire en une vie meilleure.

Elle n'a effectivement pas eut une vie facile...
Ce qui m'a marqué en lisant les divers éléments de biographie sur son site ou dans les Avant-propos de ses livres, c'est le nombre de personnes qu'elle a perdu...des personnes proches, quand elle était plus jeune : un de ses frère, l'un de ses meilleurs amis, sa mère...

Moi aussi j'aime ses histoires pour ça, elle véhicule un certain message d'espoir : vous pouvez avoir vécu les pires horreur, mais vous en sortir malgré tout ! C'est une bonne façon de voir les choses je trouve.

Sur un autre site il y a quelques années, je me rappelle avoir vu quelqu'un critiquer ses livres en lançant " dans son monde, on a l'impression que tout est beau, tout fini toujours bien...".
Moi je trouve que justement, ce qu'elle écrit prouve le contraire...elle sait très bien que le monde n'est pas parfait, le passé de ses personnages le démontre très bien.

(Je traduirais bien sa biographie, qui est sur son site, mais comme c'est personnel, je préférerais lui demander l'autorisation. J'essaierais à l'occasion...si je lui explique que nous, français, avons du mal avec l'apprentissage des langues étrangères...Wink)


Dernière édition par Aliénora le Mar 02 Juil 2013, 09:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Syndelle
Bibliophage
avatar

Messages : 480
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 49

MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mar 11 Déc 2012, 21:28

Je mets mon grain de sel car j'avais cru comprendre qu'elle avait subi des choses pas très catholique dans son enfance, seule fille avec que des frères bref, moi je voyais des trucs sexuels pas jojo...

Et bien dans Ach elle a eu cette délicatesse de tout décrire subjectivement, sans colère ni aigreur, je m'attendais à des horreurs à faire vomir et non!!! Chapeau fait un sacré recul et une bonne dose d'humanité, sans parler d'optimisme et de confiance en l'humanité, un Ach au féminin quoi!
Revenir en haut Aller en bas
Aimy
Lecteur débutant
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 67

MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mar 11 Déc 2012, 21:53

Aliénora a écrit:

(Je traduirais bien sa biographie, qui est sur son site, mais comme c'est personnel, je préférerais lui demander l'autorisation. J'essaierais à l'occasion...si je lui explique que nous, français, avons du mal avec l'apprentissage des langues étrangères...Wink)

Ce serait super, si tu pouvais la convaincre en ce sens ou sinon si c'est faisable, faire une pétition auprès des fans afin d'appuyer ta demande ?

T'as raison Syndelle, dans Acheron je me suis demandée si elle n'avait pas subi un peu les mêmes sévices que le héros. D'ailleurs au début du livre dans la 'Note de l'auteur' je la cite :
- "Ayant moi-même été victime d'abus dans mon enfance, je sais quelle force il faut...",
- "Quand on a été blessé par ceux qui vous étaient proches et dont on croyait qu'ils vous protégeaient, accorder sa confiance à un étranger demande courage et force. Mais j'ai appris que l'on pouvait y parvenir."

Comme tu dis, il faut avoir un sacré courage pour occulter ses souffrances et pour avoir foi malgré tout en l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Syndelle
Bibliophage
avatar

Messages : 480
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 49

MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mar 11 Déc 2012, 21:55

Il faut surtout en avoir fait son deuil et on sent que son homme lui a fait passer le cap dans ses mots de sa note!
Revenir en haut Aller en bas
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 3000
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mar 11 Déc 2012, 22:18

Il y a beaucoup de choses personnelle dans les notes de ses livres, celle du premier Tome de "The League" m'a marqué...car elle parle mentionne le début de son travail sur cette série, en 1986. Elle s'acharnait alors sur son manuscrit et son frère et venu l'encouragé, persuadé lui que ce sera un succès...et qu'il ne pouvait pas attendre pour le lire.
Quelques semaines plus tard son frère est décédé, elle n'a pas eut le coeur à envoyer son manuscrit...et il lui a fallu trois ans pour avoir le courage de reprendre son écriture, qu'elle avait alors abandonnée...

Finalement, il n'a été publié qu'en 1996...

*Aimy* Une pétition, j'ai toujours trouvé ça agressif :)Non, son staff répond toujours quand je pose une question, il suffit de demander. De plus, elle possède une biographie "spéciale diffusion" (pour les journalistes par exemple)...mais je trouve plus correct de demander.
Je vous tiendrais au courant !


Dernière édition par Aliénora le Mar 02 Juil 2013, 09:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Forluna
Bibliothécaire
avatar

Messages : 678
Date d'inscription : 20/11/2012
Age : 34
Localisation : Istres

MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mar 11 Déc 2012, 22:35

Oh oui Syndelle au niveau de sa vie et de ce qu'elle a vecu plus jeune....c'est vrai que dans ses notes ca parait clair qu'elle a vecu des choses pas tres facile.
Je lui tire vraiment mon chapeau d'avoir ete si forte a surmonter ca et d'avoir decris ce passage de sa vie dans Acheron, et surtout d'avoir rencontre l'homme qui a su l'epauler...
Revenir en haut Aller en bas
Aimy
Lecteur débutant
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 67

MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   Mar 11 Déc 2012, 23:32

Aliénora a écrit:

*Aimy* Une pétition, j'ai toujours trouvé ça agressif Smile Non, son staff répond toujours quand je pose une question, il suffit de demander. De plus, elle possède une biographie "spéciale diffusion" (pour les journalistes par exemple)...mais je trouve plus correct de demander.
Je vous tiendrais au courant !

Je ne voyais pas la pétition dans le sens 'agression' mais plutôt montrer qu'à nos yeux, lecteurs français, elle est importante. Mais, quoiqu'il en soit tu es la mieux placée pour savoir quelle est la meilleure façon de procéder Wink

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview de Sherrilyn Kenyon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Interview de Sherrilyn Kenyon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sherrilyn Kenyon : le forum francophone :: Interviews de Sherrilyn Kenyon-