Le forum du site Dark-Hunter Francophone
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion








Partagez | 
 

 THE LEAGUE #10 - Born of Legend

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 31

MessageSujet: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Lun 13 Oct 2014, 15:23


DATE DE PUBLICATION : 21 juin 2016

Résumé :


It is in the darkest hours of a universe’s past that their legends are born and their heroes rise…
No one knows exactly how much heart they have until their mettle is put to the hazard and they reach the lowest point of hell. There, they have only two choices. Lie down and die. Or find the strength to push themselves to their feet and fight back with everything they have.
In the words of Trajan Thaumarturgus:
Every great legend begins with one hero giving his finger to destiny and fate.


For those who have read Born of Betrayal, Dagger is the alias that is used by Ushara’s husband, and the father of the twins, who is on the run for his life. This is his story and shows how he became a member of the Tavali and what happens to them after Born of Betrayal ends.


“It’s official Take a Psycho to Work Day. Why else would I be here?”
Hunted. Hated. Betrayed. Dagger Ixur is on the run for his life. As one of the most recognizable members of his royal house, he has a bounty on his head that guarantees him no quarter from any friend or even family. But surrender isn’t in him. He will fight to the bitter end. A resolve that is sorely tested when he narrowly escapes a trap that leaves him severely wounded. With what he believes is his dying breath, he saves a boy born to an extinct race from a group out to enslave the kid for his legendary abilities.
Ushara Altaan has spent her entire life hating those born to nobility. After all, it was a royal house that drove her entire species into virtual extinction. As a rare Andarion Fyreblood, she is sworn to end the existence of any royal she finds. But when Dagger saves her son’s life, she is torn between her people and a debt that can never be repaid.
Yet worse than Dagger’s family that’s still out to end hers, are the League assassins after him who will stop at nothing to claim the lives of her Tavali family. The only hope she has to save them all is to put their future and her faith into the hands of  the very enemy whose grandmother personally extinguished Ushara’s legendary lineage. But how can she ever trust Dagger when he is a disinherited outlaw whose real name is synonymous with betrayal?




Résumé :
C'est dans les heures les plus sombres du passé de l'univers que leurs légendes sont nés et leurs héros s'élèvent... Personne ne sait exactement à quel point ils ont du coeur jusqu’à que leur courage soit mis en danger et qu’ils atteignent le point le plus profond de l’enfer. Là, ils ont seulement deux choix. S'allonger et mourir. Ou trouver la force de se remettre sur leurs pieds et de se battre avec tout ce qu'ils ont.
Pour reprendre les mots de Trajan Thaumarturgus:
Chaque grande légende commence avec un héros faisant un doigt d’honneur à son sort et son destin
Chassé. Haït. Trahi. Dagger Ixur fuit pour sauver sa vie. En tant qu'un des plus reconnaissables membres de sa maison royale. Il a une prime sur sa tête qui ne lui garanti aucun quartier de la part de ses amis ou de sa famille. Mais capituler n'est pas dans sa nature. Il combattra jusqu'à la fin. Une résolution qui est mise à rude épreuve lorsqu'il a échappé de justesse à un piège qui le laisse gravement blessé. Dans ce qu'il croit être son dernier souffle, il sauve un garçon né d'une race éteinte d'un groupe qui a asservit l'enfant en raison de ses capacités légendaires.

Ushara Altaan a passé sa vie entière a haïr ceux nés dans la noblesse. Après tout, c'était une maison royale qui a entraîné toute son espèce vers l'extinction. En tant qu'une des rare Andarion Fyreblood, elle a juré de mettre fin à l'existence de toutes les personnes de sang royal qu'elle trouve. Mais lorsque Dagger sauve la vie de son fils, elle est déchirée entre son peuple et une dette qu'elle ne pourra jamais payer.
Encore pire que la famille de Dagger, qui veut toujours mettre fin à la sienne, sont les assassins de la Ligue qui sont après lui et que rien n'arrêtera tant qu'ils n'auront pas pris les vies sa famille Tavali. Son seul espoir de les sauver tous est de mettre leur avenir et sa foi entre les mains de l'ennemi dont la grand-mère a personnellement détruit la lignée légendaire d"Ushara. Mais comment peut-elle faire confiance a Dagger alors qu'il est un hors-la-loi déshérité dont le véritable nom est synonyme de trahison ?


Dernière édition par Aliénora le Mar 28 Juin 2016, 21:52, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Jeu 22 Oct 2015, 21:25

Couverture dévoilée ! Very Happy On revient à l'idée des premiers livres avec le personnage mis en avant, tout en gardant l'idée des derniers sortis, avec la superbe épée Wink
J'aime assez... mais je préfèrerais sans le personnage...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Mélite
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Mar 03 Nov 2015, 22:06

Tout comme toi, Aliénora, je préfère étrangement les couvertures sans personnage.

Le résumé de Born of Legend fait assez bien échos à celui d'un des tomes de Dark Hunter, avec lequel est déjà annoncé un énorme point commun.

La bonne nouvelle, c'est qu'il y a moins d'un an entre la sortie de deux tomes de The League. La sortie de Born of Legend est prévue en juin. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Jeu 10 Déc 2015, 19:57

L'info vient de tomber !

"Born of Legend" sera encore PLUS ÉPAIS que "Styxx" !!!! Et oui, le brouillon de "Born of Legend" (le prochain livre de sa série "The League") arrive à presque 362 500 mots. La moyenne d'un roman étant 85 000 - 100 000 mots. Juste pour vous faire une idée, c'est presque le volume de 4 livres, en un seul ! Very Happy


Moi, ça me va


Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Mélite
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Jeu 10 Déc 2015, 22:36

Ca représente environ 725 pages sous Word. En format papier, ça va dépendre de la taille de la police utilisée. Si ce n'est pas écrit en tout petit, je tablerais sur environ 1000 pages. Ca va être un sacré pavé.
J'espère que je ne serais pas submergée de travail et qu'il sortira un vendredi ou samedi pour pouvoir le lire à la sortie. Un livre de cette longueur, ça représente pas mal d'heures de lectures, même en lisant vite.
Revenir en haut Aller en bas
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Jeu 10 Déc 2015, 23:17

Mélite a écrit:
Ca représente environ 725 pages sous Word. En format papier, ça va dépendre de la taille de la police utilisée. Si ce n'est pas écrit en tout petit, je tablerais sur environ 1000 pages. Ca va être un sacré pavé.
J'espère que je ne serais pas submergée de travail et qu'il sortira un vendredi ou samedi pour pouvoir le lire à la sortie. Un livre de cette longueur, ça représente pas mal d'heures de lectures, même en lisant vite.

Ce qui ferais plus de 200 pages de plus que Styxx (qui en format fait plus de 1000 pages) Shocked
"Pavé", c'est bien le mot... rien que pour le fun, il faudrait l'avoir en grand format, pour mieux comparer Very Happy Mais comme je les ai tous en poche...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Mélite
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Jeu 10 Déc 2015, 23:42

J'ai Styxx en grand format version US. Je viens d'aller regarder, il fait 836 pages. La taille de la police est convenable. Pas trop petite mais pas bien grande.
Je viens d'aller jeter un coup d'oeil sur le sujet Styxx, et j'ai retrouvé la longueur annoncée de Styxx qui était de 291 892 mots. On est à 70 000 mots de plus que Styxx. Si on reste dans la même taille de police, on va bel et bien arriver aux 1000 pages pour le grand format. Je n'imagine même pas pour le format poche. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Jeu 10 Déc 2015, 23:47

Mélite a écrit:

Je viens d'aller jeter un coup d'oeil sur le sujet Styxx, et j'ai retrouvé la longueur annoncée de Styxx qui était de 291 892 mots. On est à 70 000 mots de plus que Styxx. Si on reste dans la même taille de police, on va bel et bien arriver aux 1000 pages pour le grand format. Je n'imagine même pas pour le format poche. Shocked

Styxx ça faisait 1032 pages en poche... donc je dirais, vers les 1200 ? A la louche Smile
Au moins on aura le temps de le savourer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Mélite
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Ven 11 Déc 2015, 12:52

C'est plutôt un coup à être déconcentré au travail parce que la seule envie qu'on a, c'est de terminer le livre. lol!
Le 21 juin est un mardi, la semaine va être dure. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Lun 04 Jan 2016, 19:46

Bon, et ben il semblerait que Carl ait mal compris Sherrilyn... le livre n'est pas plus gros que Styxx... mais il est quand même plus gros qu'Acheron, mais un tout petit peu moins que le livre Styxx Wink


Carl (Staff Sherrilyn Kenyon) a écrit:

Okay I have to come in with a retraction. I misunderstood Sherri. Born of Legend is definitely longer than Acheron and almost as long as Styxx, It's only a few thousand words shorter, so it could catch up to Styxx in the next round of edits. But right now, it is slightly shorter than Styxx. My bad. We don't know what that equates to on the pubbed pages yet, but if you have Ash and Styxx, you know how big this sucker is going to be.


Carl
MB Staff
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Mélite
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Lun 04 Jan 2016, 21:05

Oui, j'ai vu ça. C'est déjà un beau pavé et comme Carl le dit, après la prochaine vague d'édition, il pourrait être de la taille de Styxx. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mélite
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Lun 29 Fév 2016, 22:47

Le compteur annoncé pour Born of Legend est à présent de 270 454 mots. C'est près de 100 000 mots de moins que ce qui avait été annoncé par erreur, mais ça reste un beau pavé.
Revenir en haut Aller en bas
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Mar 05 Avr 2016, 19:17

J'ai ajouté le résumé entier... mais je bute sur plusieurs phrases pour la traduction alors ça va pas être pour tout de suite Wink Je me creuse la tête pour :

"No one knows exactly how much heart they have until their mettle is put to the hazard and they reach the lowest point of hell."

"
Every great legend begins with one hero giving his finger to destiny and fate." => La phrase n'a rien de compliqué mais je trouve le choix des mots bizarre, en fait ^^

"
Yet worse than Dagger’s family that’s still out to end hers, are the League assassins after him who will stop at nothing to claim the lives of her Tavali family. " => Qui ne devrait avoir rien de compliqué mais je ne sais pas, je coince ce soir Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Mélite
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Mar 12 Avr 2016, 16:24

J'allais donner un coup de main avant de me dire que ces phrases me disaient quelque chose, et que c'était déjà fait. lol!

Le résumé n'est pas sans rappeller celui de Styxx, bien que je m'attende à moins de violences physiques dans l'ensemble.
Spoiler:
 
Pour Dagger, les violences semblent avoir principalement été morales durant son enfance. Négligence, ignorance, remarques blessantes, menaces... Sachant que les mots peuvent faire tout autant de dégâts que les actes. Ushara a déjà exposé une partie de ce qu'il s'est passé au cours du tome précédent, et ce n'était pas beau. L'intégralité ne peut être que poignante et poignardant.
Revenir en haut Aller en bas
Mélite
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Lun 16 Mai 2016, 03:00

A peine plus d'un mois avant la sortie de BoL. L'attente n'est pas aussi intense qu'avec les Chroniques, parce qu'on sait qu'on va toujours avoir des révélations énormes, mais j'ai tout de même hâte. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Mar 17 Mai 2016, 20:01

Hâte de le lire aussi celui-là... on est gâtés cette années, avec les sorties graphiques, il y a presque une sortie par mois cette année. C'est complètement dingue ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Mélite
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Mer 18 Mai 2016, 07:28

Plus de sortie que d'habitude, c'est sûr. Smile

Après, de ce qui est des micro chasers, je ne suis pas sûre de les acheter. Les Chibi, c'est bien sur un dessin, mais j'aime moins en histoire. Surtout que seuls les personnages devraient être en commun avec la série, mais rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Jeu 19 Mai 2016, 20:44

Gros bouquin... rien que pour le comparatif, j'ai presque envie de l'acheter Smile

*
Photo : Sherrilyn Kenyon (Facebook)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Mélite
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Ven 20 Mai 2016, 00:53

Je vais l'acheter en version américaine, mais comme mon tome américain de Styxx est resté en France, Je ne vais pas pouvoir faire la comparaison.

Il semble être presque de la même taille que Styxx, mais comme la photo est prise du dessus, il doit être tout de même légèrement plus petit. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Ven 17 Juin 2016, 11:27

Le book trailer a été révélé hier, j'avoue que je suis déçue, il est très différent de ce dont on avait l'habitude avec les livres de Sherrilyn Kenyon Sad

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Mélite
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Ven 17 Juin 2016, 13:00

Il est dans la même lignée que celui d'Invision.
Restriction de budget ou nouvelle équipe ?
Revenir en haut Aller en bas
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Sam 18 Juin 2016, 07:44

1307 pages manuscrites pour Born of Legend !! Very Happy
Ok, ça va changer avec le formatage avant impression, mais tout de même ! Whaou !



Vivement mardi !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Mélite
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Dim 19 Juin 2016, 04:09

Vivement mardi en effet !
Peut-être qu'on aura de nouvelles intrigues à résoudre ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 2995
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Mer 22 Juin 2016, 10:09

Ça y est ! J'ai réussit à l'avoir ! Very Happy J'ai même dû télécharger une nouvelle application pour pouvoir lire mes ebook sur mon PC (ça ne marchait plus). Donc je vais pouvoir me mettre tranquilou à la lecture... qui va être longue je pense...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
Mélite
Rat de bibliothèque
avatar

Messages : 1387
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   Jeu 23 Juin 2016, 03:53

Une longue lecture, en effet. Je viens de terminer le livre, et ça a été au détriment d'une partie de mes heures de sommeil la nuit dernière. Wink

Je vais essayer de résumer tous ce que j'ai à dire sur ce livre. Ne soyez pas étonné si je fais, à plusieurs reprises, des comparaisons avec d'autres livres et personnages de Sherrilyn Lenyon.

L'histoire débute quatre ans après Born of Night pour aller jusqu'à recroiser la fin de Born of Betrayal, et aller un chouilla plus loin. Pas beaucoup plus. A ce niveau, j'ai même été un peu déçue. Plus je voyais qu'on se rapprochait de la fin alors qu'on était encore loin de retrouver la fin de BoB, plus je sentais que ça ne serais pas assez. J'en aurais voulu plus. Surtout concernant Kyr. On a les noms de sa femme et sa fille, c'est tout.
Spoiler:
 

Kyr n'est qu'un ovni qu'on voit faire un bref passage mais rien de plus. Je ne peux cependant m'empêcher de penser que ce détail n'est pas anodin. On ne voit Kyr que pour nous donner ces noms et expliquer pourquoi il en veut autant à Nykyrian, et ce dernier point on le savait. Autrement dit, les noms donnés ne sont pas anodins.

Retournons à l'histoire... Jullien rappelle quelques peu Styxx. Le côté enfant isolé, que le frère et le reste de la famille pensent être l'héritier pourri gâté alors qu'il est en réalité délaissé et bien seul, etcétéra. Mais Styxx avait Gallen à ses côtés pendant une partie de son enfant et son adolescence. Là où Jullien n'a strictement personne. Dans ce livre, le poids est plus porté sur les souffrances psychologiques que physiques, même si elles sont aussi présentes. Mais les tortures physiques sont moins explicites, et il n'est mentionné que brièvement et sans détail les abus sexuels auxquels Jullien a pu être confronté.
Tout le long du livre, on a des souvenirs de Jullien et son enfance. Ils sont là surtout quand Jullien évoque des faits du passé ou se les remémore. Jullien est amer, ce qu'on comprend largement, et a besoin de partager ce qu'il a vécu. Il n'hésite donc pas à répondre aux questions, à évoquer les faits, souvent biens horribles. Son passé le hante, mais surtout le fait de n'avoir jamais eu quiconque pour l'aimer ou simplement le considérer.

S'il y a bien quelqu'un que j'ai détesté dans ce tome, c'est Cairistiona. Avec elle aussi Talye et Aros. Eriadne est une pétasse, mais elle a le mérite de l'être avec tout le monde est de clairement le revendiquer. Pas d'hypocrisie là-dessus... Je reviendrais sur elle plus tard.
Plus il y avait des souvenirs de Cairistiona, plus je pensais à Cherise Gautier, mais comme parfait opposé. Là où Cherise Gautier passe totalement au-dessus du fait que Nick soit la copie conforme d'Adarian, Cairistiona va haïr Jullien dès sa naissance parce qu'il ressemble à son frère à elle. Même en essayant, je n'arrive pas à comprendre comment on peut haïr un nouveau né pour ça. Au point de tellement le négliger qu'il soit retrouvé inanimé dans son berceau. Au point que déjà à un âge où il était trop petit pour garder des souvenirs, il se mettait à pleurer dès qu'un adulte le touchait, parce que pour lui ça voulait dire souffrir.
Ca m'a même fait presque plaisir les moments où Cairistiona se prend bien les remarques qui font comprendre qu'elle n'est pas la mère de Jullien. Parce qu'effectivement, ce n'est pas ça une mère.
Je ne parle même pas des différentes remarques de Cairistiona, Talye et Aros par rapport au fait que c'est Jullien qui aurait dû disparaître plutôt que Nykyrian. Nyk qui était parfait et tout le tralala alors que Jullien n'était qu'un résidu qui aurait dû mourir à la naissance.
Tout comme pour Styxx, une bonne partie de la famille biologique de Jullien a essayé de le tuer. Un oscar à Aros qui a été le plus proche avec l'arrêt cardiaque dont il est responsable. Pour un mensonge... Parce qu'il déteste le mensonge... Assez pour étranger son fils jusqu'à qu'il arrête de respirer...
Je ne vais pas revenir sur toutes les attrocités commises par ses parents, parce que sinon, je suis bien partie pour juste faire un copier coller de la moitié du livre.

Eriadne est définitivement une pétasse complètement tarée. Pas de surprise si ce n'est de découvrir certains de ses petits secrets. Elle aurait pu les garder si certaines particularités génétiques n'étaient pas ressortie chez Jullien.
Spoiler:
 
J'ai aimé le fait que Jullien soit le frère qui ait hérité de toutes les caractéristiques rares. Nykyrian est un hybride plus humain qu'Andarion, pas grand chose de plus. Alors que Jullien est un hybride plus Andarion que humain, et avec...
Spoiler:
 
A la fin du tome, Nykyrian m'a même fait rire. Il pense qu'en tant que Nemesis, il peut botter les fesses de son frère à tout moment. C'est qu'il est vraiment ignorant. Jusqu'à présent, je voyais Maris comme le plus badasse. Plus maintenant. C'est définitivement Dagger.
J'attends aussi de voir ce que donneront les jumelles et Vidarri plus tard. Quand on aura de nouvelles aventures de la seconde génération.

Maintenant que Eriadne...
Spoiler:
 
, je me demande si Venik va changer; et ce qui va advenir de Nyran.
Spoiler:
 
Nyran est encore dans la nature, et ce n'est pas bon signe.

J'ai été déçue de ne pas voir Dagger avoir une discussion avec Vasili, Ushara et Trajen au sujet de la nuit où Chaz est mort. Parce que Dagger est le seul à savoir que tout le monde garde un lourd secret pour ne pas blesser les autres.
Spoiler:
 

La fin, bien que courte, à le mérite de poser une note comme il faut. Dagger surmonte son passer et peux enfin passer à autre chose. Nykyrian peut bien garder ses parents et le trône, Dagger n'en a que faire. Même, plus il est en loin, mieux il se porte. Tous ce dont il a besoin, c'est sa vraie famille. Celle qui l'aime et l'accepte pleinement.
Surtout qu'après qu'au fil des années ils aient été amené à croiser leur chemin et qu'ils n'aient même pas été capable de le reconnaître. Fils, neveu, frère... il faut le faire exprès et ne vraiment jamais avoir apporté attention à lui auparavant.

J'ai commencé à apprécier Bastien dans ce tome avec ses passages.  Ember ne m'a cependant pas laissé une grande impression. On verra ce qu'ils donneront ensemble. En espérant que le prochain tome on est plus de moment dans le présent que le passé.

Parmi les personnages que j'ai aimé découvrir ou mieux découvrir dans ce tome, il y a Trajen, Thraix et Davel. Si Davel n'était pas déjà marié, j'aurais aimé voir un tome sur lui. Je me demande si on en aura un sur Thraix, mais je ne pensa pas. On a déjà pas mal d'informations sur lui, et je vois plus un futur tome sur Trajen. Couplé avec Born of Legend, ça donnerait déjà assez de détails sur Thraix. Surtout maintenant qu'on sait qu'ils ont le même entrainement Thaumarturgus. Au vue des éléments de ce tome, Trajen aura définitivement un livre à lui, mais quand ? Celui de Nero, déjà annoncé, devrait déjà donner de la matière. Je me demande avec qui Trajen pourrait finir. Surtout dans la mesure où il blague à plusieurs reprises sur le fait qu'avait une bonne dose d'alcool, ça pourrait être possible entre Dagger et lui. Tous ce qu'on sait, c'est qu'il ne laisse personne approcher intimement de lui - ce à quoi l'alcool pourrait remédier, mais rien sur ses préférences.
Dans les personnages qui se situent entre la première et la seconde génération, on a Vasili. Il est encore un peu jeune, mais on pourrait avoir un tome pour lui bientôt au vue de son âge.


Dans les informations qui sont données par ci et là, il y a celle sur le problème cardiaque de Tiernan. Est-ce que SK prépare le terrain pour de futurs livres de la seconde génération ?
Ca m'a fait de la peine quand Tiernan mentionne que tout le monde ne le voit que comme une copie de Taryn. Jullien mentionne qu'il fait bien attention à ces détails avec ses jumelles, mais Nyk & Kiara visiblement non.

C'est un peu désordre, et sûrement incomplet, je verrais demain si je vois autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THE LEAGUE #10 - Born of Legend   

Revenir en haut Aller en bas
 

THE LEAGUE #10 - Born of Legend

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» THE LEAGUE #1 - Born of Night
» Galerie De Linkos
» THE LEAGUE #7 - Born of Fury
» League Of Legend
» League of Legend

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sherrilyn Kenyon : le forum francophone :: LES LIVRES DE SHERRILYN KENYON :: THE LEAGUE :: THE LEAGUE : NEMESIS RISING / NEMESIS LEGACY-