Le forum du site Dark-Hunter Francophone
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion








Partagez | 
 

 Interview du Daily Dragon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliénora
Parques
avatar

Messages : 2990
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 31

MessageSujet: Interview du Daily Dragon   Lun 13 Oct 2014, 14:42


Quelques jours après la sortie de "Son of No One", Alicia Pack, de Daily Dragon a interviewé Sherrilyn Kenyon à l'occasion de la DragonCon à Atlanta. L'occasion de revenir sur ses séries en cours, ses personnages, ses livres...
Lisez sans craintes, il n'y a pas de spoilers.



Daily Dragon (DD): Dans Son of No One, qui est sorti ce mardi, plusieurs de vos mondes se croisent*, ça a toujours été le plan ?

Sherrilyn Kenyon (SK): C’est étrange mais si vous regardez en arrière, je l’avais déjà fait il y a un moment maintenant, particulièrement avec les Hell Hounds[1] [issus de Lords of Avalon], et les Hell Chasers[2] [issus de Dark-Hunters], et dans les Chroniques de Nick, vous avez Zavid [Chroniques de Nick #3], donc effectivement ils se sont un peu croisés depuis un long moment. Les Hell Hounds sont dans Lords of Avalon et dans les Chroniques de Nick qui est toujours une partie de la série Dark-Hunter.

[Information supplémentaire de l'équipe de Sherrilyn Kenyon : Hel et Zavid, d'Infamous [Chroniques de Nick #3], font partie de la série Lords of Avalon. Zavid était à l'origine l'un des personnages de Darkness Within."]

DD: Le « teaser » de votre prochain livre est : « En 2015… Les dragons se lèveront. » Pouvez-vous nous en dire plus sur ce que nous verrons, ou qui nous verrons ?

SK: Le prochain livre sera sur Maxis et Seraphina. Les femelles dragons qui se sont levées, et les deux prochains livres traiteront vraiment de l’intégration des dragons et de ce qu’ils veulent accomplir.


DD:
La série Were-Hunters [l'ensemble des livres traitant des Garous] a commencé avec des dragons [Dragonswan]. Êtes-vous excitée à l’idée de les revoir ?

SK: Oh, absolument. Chaque fois que je reviens en arrière et que je revois un des personnages, j’aime ça.


DD: Vous aviez dit que vous aviez promis à vos fils que vous écrirez un livre qu’ils puissent lire. Maintenant que la série des Chroniques de Nick en est à son cinquième livre publié, qu’est-ce que vos fils pensent de vos livres ?

SK: Ils sont diaboliques. J’aime mes enfants. Je les aime vraiment. Mon fils aîné était revenu de l’école en me disant que s’il lisait encore un des livres du programme d’été, il allait finir par devenir une fille, qu’il fallait que j’écrive un livre qu’il puisse lire. J’ai écris le livre et maintenant ils me disent : « Maman, c’est affreux. Tu es ma mère, je ne veux pas lire ça » Et moi, « Tu ne veux pas savoir ce que j’ai fait pour vous ? » Parce qu’ils sont tous des personnages présents dans les livres [3]
.


DD:
Vos personnages ont tous une grande personnalité, et les dialogues entre eux peuvent être hilarants et déchirants, parfois les deux en même temps. Quel conseil donneriez-vous aux auteurs qui peinent à donner la parole à leur personnage ?

SK: Écoutez les gens autour de vous. Tout le monde est unique. La meilleure ressource ce sont les gens autour de vous. Vous avez des gens qui sont du genre « Je suis Mr Dur à cuire ». Indiana Jones en est un parfait exemple. De la manière dont il est présenté, cet homme paraît courageux. Non, il ne l’est pas. Il crie comme une fille quand il voit un serpent. Ça les rend réels. Les choses originales que nous avons tous en nous et qui font notre personnalité. C’est ça la clé.


DD: Comment est-ce que vous maîtrisez les voix dans votre tête ? Pas celles des personnages, mais les doutes personnels et vos démons.

SK: Oh, je les hais. J’ai deux amis qui n’ont qu’une seule tâche, lorsque j’écris un livre, ils me disent que je ne suis pas nulle. [Ils disent] « Jusqu’où vas-tu aller ? » Moi : « Plus que la moitié » Eux : « Tu n’es pas nulle. Ta carrière n’est pas finie. Continue d’écrire. Continue d’écrire. » Et moi : « Tu es sûr ? Parce que je le pense. Je pense que je n’écrirais jamais plus. »

Donc, ça va, mais pas d’inquiétudes. Vous allez en avoir.


DD: J’ai lu dans une précédente interview que lorsque vous décrivez vos personnages, vous ne vous identifiez à aucun en particulier. Est-ce que ça a changé ?

SK: Pas vraiment. C’est difficile de dire que je ne suis pas dans chaque personnage, car il y a une part de moi dans chacun d’eux. Ils sont tous des personnes très différentes. Oui, je suis liée à eux, mais aucun d’eux n’est vraiment moi.


Source : Daily Dragon
Traduction : Dark-Hunters Francophone
Note de traduction :

*Son of No One marque le premier mélange (crossover) avec sa série "Lords of Avalon".

[1] Hell Hounds : « Hound » signifie « chien de chasse » ou « poursuivre avec acharnement ».
[2]Hell Chasers : « Chaser » signifie « traqueurs ».
[3] Trois des personnages des Chroniques de Nick portent les prénoms des fils de Sherrilyn Kenyon Smile

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dark-hunters.fr/site/
 

Interview du Daily Dragon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dragon Flyz
» Nouvelles révélations d'Akira Toriyama sur la suite de Dragon Ball Super [ Spoiler ]
» dragon
» Un petit dragon
» Dragon Ball Raging Blast / PS3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sherrilyn Kenyon : le forum francophone :: Interviews de Sherrilyn Kenyon-